décembre 2, 2009 0

Google Wave, twitter-facebook-tumblr killer app ?

By in Emails, évenement, Web

googlewavebig

Ca n’a pas fait énormément de bruit lors de sa sortie, exception faite dans les milieux autorisés. C’est encore un produit du géant glouton dévoreur de web, et c’est clairement une appli ‘en devenir’, une espèce de nightly build améliorée. Google wave est un produit étrange, une espece d’ovni ‘nouvelle génération’ de ce que pourrait devenir le web. Entre le micro-blogging à la twitter et l’email interactif patché au SVN, Wave (on l’appellera pour la suite GW) à de quoi laisser perplexe.

Retour d’expérience sur cet outil, qui, s’il réussit à évoluer proprement, pourrait devenir une alternative très intéressante à toute autre forme de communication en temps quasi-instantanée sur le net.

D’abord, techniquement, c’est pas encore très au point. Alors bien sûr, on trouve sur le produit la mention ‘preview’, qu’on assimilera facilement au ‘beta’ de beaucoup de produits Google, mais de la à nous pondre une appli qui pèse, accrochez vous bien , plus d’1 Mo, je trouve ca juste un peu too much. Sans parler des plantages réguliers sous FF 3.5.5 OSX, et des bugs graphiques dont est victime l’interface.

plantage !!

Tiens, ca a planté...encore...

M. Google ne paie pas la bande passante c'est ca ?

M. Google ne paie pas la bande passante c'est ca ?

Alors bon, Google et GW, c’est pas techniquement la révolution promise, mais pour l’utilité? La User Experience ? …  …

Au delà du parallèle évident avec des applis comme Facebook ou Twitter, GW cherche avant tout à réaxer le dialogue entre internautes; sur les poids lourds actuels du net dans les domaines du micro-blogging/social-blogging, on ne peux que constater que l’expression de chacun est finalement limitée à son propre espace, son propre mur. Aucune réelle discussion ne peut naitre de tels outils, et c’est là que GW intervient, offrant enfin un mur d’expression en face à face, avec des alternatives d’enrichissement dignes d’emails html.

GW est un outil que je qualifierai de complexe. J’ai peur qu’en l’état, le commun des mortels n’y pas pas accès. Bien que son interface soit soignée, elle est malgré tout trop lourde pour qu’on y comprenne quelque chose simplement. Des améliorations sont, à mon avis, à apporter de ce coté là.

Enfin, l’aspect collaboratif prédominant est l’atout majeur de GW. Le partage d’une ‘Wave’ (fil de discussion en langage GW) se fait simplement, et lancer des invitations à divers personnes de votre entourage est aisé. Le partage de documents, de vidéos, de cartes, l’installation de ‘tags’ sur votre wave pour le référencement dans le moteur de recherche interne à l’appli, tout est fait pour permettre à votre wave de vivre sa vie tel, justement une vague ‘numérique’, nourrie par le flux et reflux des participants.

L’avenir de GW dépendra certainement des usages naissant via/pour cet outil à destination des utilisateurs. Bien que la liste soit déjà longue (en atteste cette wave  francophone), c’est encore, de mon point de vue, de la magie noire destinée aux technophiles et autres nerdz, soit tout le contraire d’un utilisateur lambda.

Avec un API à dispo (http://code.google.com/intl/fr/apis/wave/), ce produit open-source pourrait devenir une pierre angulaire de l’offre Google, et s’imposer comme l’outil de communication/collaboration/blogging d’une nouvelle génération d’utilisateurs internet.

Si vous avez 1h20 a ‘perdre’, la keynote ci-après vous présente tous les usages liés à wave (attention, anglophobes s’abstenir).

Image de prévisualisation YouTube

On se prend à rêver d’usages étonnants, différents, pour cet outil qui, ma foi, pourrait devenir le nouveau point d’entrée d’une communauté articulée autours de l’offre Google.

Wait and see, ou si vous êtes développeur, don’t wait, act !

Image de prévisualisation YouTube

http://wave-france.com/

http://completewaveguide.com/guide/The_Complete_Guide_to_Google_Wave

Tags: , , , , ,

Leave a Reply