juillet 12, 2010 3

Humeur à l’image du week end : noire…

By in humeur

Y’a des jours comme ca… Ma première semaine de boulot s’étant hyper bien passée, j’ai entamé le weekend bien décidé à configurer ma machine de la même manière qu’au bureau, pour bosser Symfony, et OoCss… La nuit de vendredi à samedi à donc donné lieu à une lutte sans merci entre mon iMac et moi. A 3 heures du matin, je décide de remettre ca au lendemain matin…

Réveillé à 8h, j’y retourne; et là, horreur : après avoir joué avec MacPorts, l’écran m’affiche l’équivalent d’une peinture contemporaine, très joli, mais illisible. Dubitatif, je reboot, mais le même graphisme horrible (j’ai perdu un œil ce jour là) réapparait à l’écran.

Horreur, malheur! Mais, mais petit Mac chéri, qu’as tu donc ? Quel mal te prend, après trois ans de bons et loyaux services sans accrocs ?

Ayant passé ma nuit à installer tout un tas de bricoles censées faire tourner php, mysql, phpmyadmin, les extensions memcache, magick… je suppose, sans vraiment y croire, qu’un de ces dépôts aurait vaguement pu jouer avec le coeur de l’OS, bousillant ainsi la couche graphique du système. Supposition, je vous l’accorde, débile, mais, sous le coup du stress et de l’angoisse…

Je décide donc de réinitialiser la PRAM, cela ne change rien. Ayant, quelques jours auparavant, fait une image disque, je reboot sur le cd Snow Leopard, et après une réinstallation laborieuse (c’est que cliquer sur le bon bouton, avec un tel affichage…), je relance la machine.

Rien , que dale, cacahuète pour bibi… La, je flippe. Sans Mac, pas de boulot, pas d’exercices, bref, pas de montée en compétences. Et je suis pas du genre à glandouiller devant la tv ou mes consoles toute le journée quand je peux apprendre des trucs.

Ce qu’il y a de marrant, c’est qu’apres quelques heures de répit, ma machine à redémarré comme un charme. J’en ai donc profité pour réinstaller mes softs, et faire un bench des températures internes…

Je sais pas si ces températures sont normales, mais les chiffres ont de quoi faire flipper. Bref, je bidouille un peu, reprends les docs sur lesquels j’étais la veille, et pouf, d’un coup, comme par magie, éclatement de l’écran de nouveau.

J’abdique, au bord d’une fonte de neurones…

Mais, si le problème était resté focus sur mon Mac, pourquoi pas, j’aurai pu gérer à peu près. Le problème, c’est qu’une autre surprise m’attendait…

Les bonnes blagues de tonton Jobs…

Les ennuis, c’est comme les merdes de chiens sur les trottoirs : si tu te concentre sur celle dans laquelle tu viens de marcher, tu vois pas la suivante arriver (c’est de moi ca hein…). Bah samedi, ca à pas loupé, il a fallu que mon chargeur d’iphone me pète à la tronche. Ça à fumé, une belle étincelle, les plombs ont sauté, et moi, j’ai mouillé mon slip.

Bref,j’en ai profité pour prendre l’air, et acheter une corde … pour me pendre. Et des barbituriques.

Et puis finalement, je e décide à appeller la maison de tonton Steve, pour voir avec eux…

Rendez vous est pris, dimanche, Apple Store, Louvre.

Un long dimanche sous la grisaille…

Malgré les 35° ambiants, dans mon coeur, il pleut des cordes quand je me réveille dimanche matin. Je me prépare à ce qu’on m’annonce la mort de ma machine, et ca ne pouvait tomber plus mal.

Mon padre, ayant eu vent de mes déboires, et sans doute conscient de l’immense océan de solitude dans lequel je dépérri depuis que ma femme et mon fils sont partis en vacances, se propose pour m’accompagner au Store.

Ce qui, ma foi n’est pas plus mal. Les gars de l’Apple store sont tellement cools, et tellement bien formés, qu’il n’est nullement question de m’offrir un chargeur de rechange pour Iphone. “C’est 20 ou 30 euros Monsieur”. Oui, mais non, je vais pas prendre le risque de payer pour un truc qui explose à la geule des gens ! “C’est pas très cher Monsieur”, oui monsieur, c’est pas très cher, mais en fait, c’est vrai, mais alors offrez le moi ! Question éludée, on passe au Mac. Ils sont deux sur ma bécane, un gars branchouille, accent U.S, genre “Steve Jobs ? C’est mon pote mec !”, et son confrer, un nouveau, qui cherche ou brancher le clavier, quel raccourci pour booter depuis un disque externe… Bref, on batifole, on fait des blagues carambar, et soudain…

C’est la carte mère ! Ah! Damned, c’est 10 jours de délais, et 460 euros -minimum- pour la changer…

J’ai accepté.

Quand on voit le prix des cartes mères pour pc dans le commerce, y’a de quoi se demander s’ils se moquent pas un peu du monde chez Apple. Je ne nie pas le fait qu’acheter un ordinateur ce prix là, c’est affirmer en avoir les moyens. Sauf qu’a ce prix là, tu t’attends aussi à ce que l’entreprise qui te fourni le produit assure un SAV juste, responsable, honnete. Et j’ai quand meme vaguement mal au derriere là.

Vaguement…

3 Responses to “Humeur à l’image du week end : noire…”

  1. Moifort dit :

    C’est bizarre qu’il te fasse payer l’alimentation de ton iphone. Dans mon cas c’était les écouteurs (environ 30€) qui ne marchaient plus, j’ai appelé le SAV apple, j’ai reçu 3 jours après mes nouveaux écouteurs sans rien payé ni envoyé. Au cours de l’année j’ai fait appel au SAV au moins 3 fois pour qu’il me renvoie une nouvelle paire d’écouteur (parce qu’ils sont vraiment très fragile).

  2. Dr Fromschool dit :

    J’ose… tu as été “bonne pomme” (c’est pour moi, ça me fait plaisir).
    Ca me rappelle un article lu sur bestofmicro au moment de l’ouverture de l’Apple store du Louvre : ils avaient testé le SAV et là aussi… une carte mère à changer (alors qu’un cure dent permettait de sauver la machine. C’est un peu gros mais l’idée est là). Tu es peut être tombé sur les mêmes techniciens.
    Au cas où : le lien vers leur test http://www.bestofmicro.com/actualite/test/826-1-sav-apple-store.html

  3. pixelboy dit :

    Docteur, la boucle est bouclée !! Je serai curieux de rencontrer les journalistes qui ont rédigé l’article… ^^

Leave a Reply