juin 29, 2010 3

Apéro twitter : test et impressions

By in Twitter

Depuis que je suis sur twitter, je n’ai cessé de me faire des connaissances numériques et virtuelles, de discuter avec des gens de tous les pays, de trouver des sujets d’articles… Bref, avec twitter, j’ai ouvert une autre voie à ma ‘nolife-itude‘, tant l’outil est chronophage, étourdissant, passionnant.

Mais, il y a quelques jours, les choses ont un peu changé : certaines connaissances ont décidé d’organiser un apéro, via twitter donc. Bien que, je l’ai déjà dit, peu sociable ( et ce pas par choix mais du fait d’un travail et d’obligations personnelles me demandant beaucoup de mon temps), j’ai décidé d’y participer. Cela dans un but à la fois de ‘recherche‘ (non, je ne me suis pas pointé là bas en blouse blanche…), d’expérimentation, mais aussi pour voir si les atomes crochus avec certains de mes camarades de jeu numériques se révèleraient aussi bien dans la vraie vie, en 3d, hors Timeline quoi…

La naissance d’un micro-event

Un twit, une réponse, et les choses s’accélerent.

Les choses ont vite pris forme via cette page tweetvite. C’est sans prise de tête, rapide, gratuit, et au moins, difficile une fois sur place de se rater. Avec une petite 20aine de participants, la chose promettait d’être rigolote.

Le choc des pseudos/avatars

Je dois vous l’avouer, avoir un pseudo/avatar face à soi, ca fait tout drôle. Lorsque j’ai rejoins le groupe, j’avais face à moi des vrais gens, avec des drôles de têtes, de vêtements, bref, le truc que quand t’es devant ton écran, tu le vois pas. Non, sérieusement, la première impression pour un nerd scotché à son clavier toute la journée tel que moi, c’est l’angoisse de la page blanche, la peur de ne pas savoir quoi dire, à qui, ou de balancer une blague ‘brise glace’ complètement bidon qui te ferai bannir à jamais…

L’ensemble du groupe à commencé à discuter un peu, attendant les quelques retardataires, pour ensuite se diriger vers un petit bar sur les quais du canal de l’Ourq.

Une soirée finalement très ‘normale’

Finalement, après quelques bières, les langues se délient, et on fait connaissance. Le plaisir de rencontrer les gens avec lesquels on à échangé via twitter, sur des sujets qui nous tiennent à coeur, est sans limite.

Je serai tenté de dire que finalement, un apéro twitter, ca regroupe les avantages de twitter avec ceux des rencontres IRL : que des gens avec lesquels on s’entend, qui aiment partager sur des sujets qui nous sont communs et chers, les blagues, parfois les incompréhensions, bref, un excellent moment.

Que je renouvellerai avec plaisir.

Alors les apéros twitter, validé ?

Oui, validé. Ça permet d’approfondir des relations finalement assez superficielles, de passer un excellent moment, de parler de ce qui nous plait, bref, c’est tout bénef’.

Et finalement, aux détracteurs de twitter, qui n’y voient qu’un échange superficiel et à sens unique, c’est un beau contre-pieds.

Le super-combo twitter + vraie vie est définitivement une chouette combinaison pour un networking intelligent et constructif

Tags: , ,

3 Responses to “Apéro twitter : test et impressions”

  1. @_kud dit :

    Hey,

    Content que ca t’ait plu ;)

    J’en ai fait 3 pour le moment, et je dois dire que je n’ai jamais été déçu. Les gens sont cools, simples, pas trop geeks, simplement passionnés par le web. D’alleurs, je fais plus facilement des rencontres via twitter que facebook, c’est assez étonnant.

    A la prochaine :)

  2. pixelboy dit :

    En fait, je crois que toute la puissance de twitter réside justement dans le fait qu’en 140 caractères, tu cristallise l’essence de ce que tu es, de ce que tu aimes etc etc … alors qu’avec facebook, l’approche n’est pas la même : tu peux raconter ta vie, dire de la merde, etre ami avec des ges auxquels tu ne parles jamais…
    Au plaisir de te revoir!

  3. Max dit :

    Facebook c’est un peu un réseau social du passé, où on ajoute des gens qui font déjà partie de notre réseau, alors que twitter c’est celui de l’avenir, où on suit des gens, on discute avec eux, on partage des centres d’intérêt en espérant un jour les rencontrer.

Leave a Reply