Travailler comme dev front-end chez Viadeo

Lire Plus

Je me demande souvent comment le poste de développeur front-end est perçu, sollicité, challengé dans d’autres boite que la mienne. Aussi, j’ai décidé de rentrer en contact avec différents hommes et femmes occupant ce type de poste parfois mal compris, pour tenter de comprendre ce que font/sont les front-ends d’aujourd’hui. Comme premier invité, je n’ai pas eu à chercher très longtemps: Alex est un ancien collègue, et il travaille désormais chez Viadeo, le réseau social et professionnel.

Hello, tu pourrais tout d’abord te présenter un peu, ton parcours, tes expériences, tes technos de prédilection ?

Hello, je m’apppelle Alexandre N.,  j’ai 27 ans, un DUT Services et Réseaux de Communication et une Licence en Conception Réalisation Multimédia en poche. Ça va faire un peu plus de 4 ans que je bosse dans le web (en comptant mon année d’apprentissage) et j’en suis aujourd’hui à ma 3ème entreprise. J’affectionne tout particulièrement le javascript que j’ai découvert il n’y pas si longtemps que ça en fait, surtout avec l’éclosion de frameworks comme jQuery ou Prototype.

En arrivant chez Bestofmedia Group il y a 3 ans, je n’avais aucune connaissance en javascript et j’ai du apprendre sur le tas en utilisant directement un framework (Prototype en l’occurrence).

Je pense être arrivé au niveau où je suis aujourd’hui grâce à l’échange qu’il y a pu avoir au sein de mes équipes. Je suis arrivé chez Viadeo il y a 6 mois en tant que développeur front-end. J’ai intégré une équipe composée de 9 personnes et vouée à doubler dans le courant de l’année.

Concernant Viadeo justement, tu peux présenter (un peu) la boite, en particuliers bien sûr l’ambiance, l’équipe et l’organisation coté front-end ?

Viadeo est un réseau social professionnel de 35 millions de membres qui se développe particulièrement dans les pays émergents (Chine, Inde, Brésil), leader en France et en Italie et qui vient d’ouvrir des bureaux à San Francisco et à Dakar.

Malgré la taille de l’entreprise (plus de 260 personnes à ce jour), elle reste très conviviale, humaine. Les conditions de travail sont excellentes, par exemple, on a notre disposition une salle de poker, des babyfoots, des consoles de jeux, une borne d’arcade, une salle de repos, une cantine gratuite…

Les 9 développeurs de l’équipe front-end sont dispatchés par ligne produit et forment, avec les développeurs back-end, designer et chefs produits, des mini équipes projets. L’ambiance est très bonne, il y a pas mal d’échange, de conseils entre nous.

Pour en rester au front-end chez Viadeo, tu peux nous parler un peu des technos exploitées, et celles en cours d’implémentation voire expérimentation ?

Nous développons un framework maison MVC en javascript pour tenter de découpler les différentes couches métiers et apporter plus de finesse dans l’ajustement des comportements de nos pages. Un framework CSS est aussi en cours d’intégration afin de retirer tout le CSS historique qui est très lourd.

La principale problématique technique qui se pose est aussi que le site et les codes que nous produisons doivent perdurer dans le temps tout en restant maintenables.

Nous travaillons aussi sur une Graph API, qui est disponible depuis cette semaine sur le site dev.viadeo.com, que nous lançons officiellement le 28 juin à La Cantine, pour présenter au grand public et à des partenaires potentiels les multiples possibilités qu’offrira l’API [ndlr : plus de détails sur le blog Viadeo].

Tu pourrais détailler un peu ton job en tant que frontend dans une société comme Viadeo ? Les problématiques sont-elles celles que l’on connaît tous ? Viadéo, ses clients/utilisateurs, ses technos, apportent-ils des particularités en terme de dev. front ?

Je fais partie de l’équipe projet qui s’occupe des hubs et en tant que développeur front-end, je m’occupe de développer les nouvelles interfaces et les nouvelles fonctionnalités sur ce produit.

Contrairement à mon expérience précédente, on a beaucoup moins de contraintes de SEO (étant donné que la majeure partie du site n’est accessible qu’en étant connecté) et beaucoup plus de contraintes niveau marketing (temps de chargement des pages, absence de bugs sur les fonctionnalités critiques).

Viadeo étant un site à très fort trafic, on a la chance de pouvoir voir un effet immédiat des optimisations qu’on aura apporté au site.

D’autre part, les interactions avec les designers, chefs de produits et développeurs back-end sont immédiates, et ce dès le début des projets, ce qui laisse beaucoup de marge de manœuvre sur l’identification de problèmes qui peuvent habituellement survenir en cours de projet.

Merci à Alex pour le temps pris à répondre à ces quelques questions.

Si l’aventure vous tente, sachez que Viadeo ne connait pas la crise, et qu’ils recrutent, en France, à l’étranger … Vous pouvez retrouver toutes leurs offres d’emploi pour postuler au plus vite si le cœur vous en dit ;)

senscritique.com : votre culture au service de la notre !

Lire Plus

Vous êtes, j’en suis sûr, quelqu’un de cultivé, de passionné. Que vous soyez lecteur, cinéphile, ou amateur de jeux vidéos, vous pouvez désormais partager votre passion de manière intelligente et utile, grâce a senscritique.com.

Encore un réseau social ?

Oui, encore un. Lorsque l’on m’a proposé une invitation (la beta n’étant ouverte aux inscriptions que depuis le 1er novembre dernier), j’ai d’abord pensé donner mon émail en pâture à un énième réseau de spam intempestif, et d’inutilité profonde. La superficialité, l’absurdité, l’effet de mode, tout ce qui caractérise les réseaux sociaux

Dans la jungle des réseaux sociaux, on ne trouve pas que du bon, et surtout du mauvais en fait, de l’inutile, de l’ultra calibré, du commercial… Alors, quand on tombe sur quelque chose de vraiment propre, d’intelligent, de concret, de clair, autant le dire.

Et senscritique.com fait preuve de ces qualités.

Mais alors, qu’est ce qu’on y fait ?

Comme son nom l’indique, senscritique.com est là pour vous permettre de critiquer.

Organisé en thématiques (films, livres, jeux, séries, bd, et prochainement musique), vous avez finalement le choix de consulter les œuvres référencées, ou de participer activement à la vie de la communauté en notant, recommandant, critiquant, argumentant.

L’un des points forts de senscritique.com, c’est la clarté avec laquelle les informations vous sont délivrées. Malgré une quantité impressionnante de textes, des photos, tout y est très clair, lisible, aéré.

Cela facilite la recherche, la découverte, et c’est finalement très agréable.

Autre point très fort de senscritique.com , le site dispose d’une base de données assez impressionnante. Je n’ai pas testé la recherche d’œuvres cinématographiques ou littéraires un peu obscures, mais en matière de jeux vidéos, par exemple, vous trouverez beaucoup beaucoup de jeux anciens. Et, chose très chouette, si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, vous avez la liberté de soumettre l’oeuvre concernée aux admins du site.

Au final, les fonctionnalités offertes sont assez classiques pour un site de ce genre : amis, listes, notes, critiques, top 10, liste d’achats.

C’est vraiment impressionnant de voir que, de fil en aiguille, j’ai réussi à rester scotché devant senscritique.com 3/4 heures d’afillée, à lire, acquiescer, réagir, noter, écrire. Le plaisir de partager ses passions ou ses coups de gueule est mis en valeur et comparé à l’avis des autres internautes, vos critiques peuvent être encensées ou contredites,le gain de “badges”, bref, c’est un vrai plaisir d’échanger sur senscritique.com

Si j’avais inventé un réseau social, ce serait celui-là.

Non, Facebook ne m’intéresse finalement pas tant que ca. On touche avec senscritique.com au vrai  sens du réseau social, où l’échange n’est pas basé que sur les “j’aime” et autres applications vides de tout sens. Là, ce que vous direz sera lu, apprécié, commenté, débattu.

Et finalement, votre sens critique ne sera pas à sens unique. Bien au contraire. Le web comme je l’aime en somme.

Ps : si les administrateurs du site lisent un jour cet article, qu’ils répondent à une question : ont-ils l’intention de monétiser l’accès à leur base de données, via par exemple une API ? Je serai curieux de savoir quels leviers financiers vont soutenir la potentielle (et je leur souhaite énorme) croissance du réseau social...

Tout senscritique.com sur le net, pour s’inscrire, en savoir plus …

Hootsuite, le couteau suisse pour réseaux sociaux

Lire Plus

Depuis que j’utilise Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, et que j’ai compris le potentiel ‘veille’ de ces réseaux, je me suis mis en tête de trouver le client ultime pour gérer et organiser mes recherches, timelines, et publications.

Et mon choix s’est finalement porté sur Hootsuite. Pourtant, au départ, il ne partait pas gagnant.

Graphiquement, l’interface est loin d’etre aussi léchée que celle d’un tweetdeck. les couleurs sont plus criardes,et niveau ergonomie, ca respire pas beaucoup, tout donne l’impression d’etre très tassé, étriqué… Alors, il est chouette ou pas ce client social ? …

Note importante du 22 novembre 2010 :
Hootsuite vient de passer en version "pro". C'est pour moi une énorme déception. En effet, la plupart des fonctionnalités intéressantes sont désormais incluses dans le plan "pro", proposé à 5,99$ par mois. Et, pire, pour chaque membre d'équipe autorisé à la gestion de vos réseaux sociaux, il faudra payer 15$ par mois ! Ca devient limite scandaleux ce changement du tout gratuit au tout payant.
Retrouvez tous les détails du compte hootsuite pro.
Et restez à l'écoute, je vais devoir tester de nouvelles solutions comme alternatives à mon ancien meilleur client twitter... :( 

Des options et une richesse … à foison !

Lors de mes recherches et tests, rares furent les clients twitter à me proposer la possibilité de permettre la pluri-publication, ou publication collaborative.

 

Hootsuite permet en effet au possesseur d’un compte twitter d’autoriser d’autres usagers inscrits au service de poster, au nom d’un ou de plusieurs comptes partagés.

Parfait pour gérer simplement, et rapidement, les comptes twitter corporate ou associatifs par exemple !

Outre cette possibilité très intéressante, Hootsuite propose les plus classiques mais néanmoins indispensables tweets programmés, sauvegardes de recherche, organisation en onglets (très pratique pour veiller sur des mots clefs/thématiques précises).

Si vous configurez différents comptes parmis les réseaux sociaux supportés (twitter, facebook, facebook page, linkedIn, myspace, pingfm, wordpress.com, foursquare), vous pouvez ensuite décider de publier en meme temps sur un ou plusieurs d’entres eux, et au final de gérer toutes vos publications, vos messages, pensées, idées… via cette seule et meme interface !

Ajoutons à cela un raccourcisseur d’url intégré, proposant de fait des statistiques sur les liens que vous postez, la possibilité de linker vos données Google Analytics pour pouvoir ainsi obtenir un outils de statistiques redoutables concenrant vos tweets, followers…, et vous obtenez une application très très riche !

Alors, non, ce billet n’est pas sponsorisé, mais il est évident que j’ai des atomes crochus avec ce client social. Après, soyons honnêtes, les gouts et les couleurs, c’est pas de la tarte. Certains d’entre vous détesterons, trouveront l’interface trop brouillon, et, devant la multitude de client proposés, c’est tout a fait normal.

Mais Hootsuite ne s’arrete pas là ! En plus du traditionnel client web, tout est fait pour que vous ayez une vie numérique sociale la plus riche, tout le temps, partout ! App Iphone, Android, OsX Fluid App (un ssb) et un “hootlet” (un bookmarklet) pour votre navigateur favori !

Mais il a pas de défauts ce client social ?

Si, il en a. Il est meme loin d’etre parfait. Au programme des réjouissances :

  • interface web lourde, trop lourde
  • une ergonomie perfectible
  • le client iphone victime de bugs graphique réguliers (malgré des mises à jour régulières sur l’app-store )
  • seulement trois themes graphiques, c’est un peu juste pour faire varier les plaisirs selon l’humeur du moment
  • le souci ergo de taille : vous parcourrez votre timeline, et soudain, mise à jour. Vous vous retrouvez au début de celle-ci. Et etes obligés de scroller de nouveau pour reprendre votre lecture. FAIL.
  • une mascotte franchement pas hyper sexy …

Ouh que t’es vilaine toi !

img class= »size-thumbnail wp-image-1404  » title= »HootSuite_iPhone-owly-white » src= »https://www.pixelboy.fr/wp-content/uploads/2010/11/HootSuite_iPhone-owly-white-150×150-1.png » alt= » » width= »150″ height= »150″ />

Ah non mais vraiment, t’es pas belle…

On devrait peut etre envisager la chirurgie, non , docteur ?

Vous vous doutez que si j’ai pris le temps d’écrire au sujet d’Hootsuite, ce n’est pas parce qu’il est plein de bugs. Il répond à des besoins précis, est une véritable mine d’informations, mais vous demandera peut être un peu de temps pour vous adapter à son interface, son ergonomie. Mais une fois maitrisé, ce n’est que du bonheur ;)

Retrouvez la listes des applications et bookmarklets Hootsuite regroupés sur une seule page, ou rendez-vous sur twitter @hootsuite, ou consultez le blog de la société !

Retrogamers, PLAY!

Lire Plus

Mon nouveau projet, retrogamers , PLAY ! , est lancé.

Je suis atuellement en phase de veille concurentielle, mais si vous êtes passionné de gaming/retrogaming, et que vous avez des compétences en graphisme/dev web/dev mobile, et que vous souhaitez apporter votre aide au projet, vous êtes les bienvenus.

Retrogamers, PLAY !

Partant du principe que le retrogaming est une activité pas si rare et obscure que ca, mais que les retro gamers ont parfois du mal à partager leur passion IRL, je vais monter un réseau social dédié à la rencontre entre passionnés, et à l’organisation de sessions (privées/publiques) de jeu retro. Viendront se greffer la dessus un module de gestion et d’exposition de collection et dans un troisième temps, un module de blogging pour chacun des membres.

Alors, d’ici quelques temps, unite & PLAY !